Interview avec la chanteuse colombienne Luisa Nicholls

Interview avec la chanteuse colombienne Luisa Nicholls

Vous l’avez découvert à l’occasion des deux Festivals Latino Reggaeton à Lyon, la sublime Luisa Nicholls, chanteuse pionnière dans les nouveaux rythmes musicaux comme l’électro-latino nous dévoile son parcours et ses projets en tant qu’artiste dans une interview réalisée par Lovatino.

1- Décris-nous tes débuts dans le monde de la musique.

J’ai débuté à l’âge de 8 ans, dans un festival des chansons… je chantais des chansons de Shakira, c’est une artiste que j’ai toujours admiré et est selon moi, l’exemple à suivre. J’ai également participé à des fanfares et œuvres de théâtre en participant à des comédies musicales car j’adore le jeu d’actrice… et j’ai commencé avec la musique en apprenant à jouer avec des instruments tels que la guitare… c’était ma passion ! Depuis l’âge de 8 ans jusqu’à maintenant, je n’ai cessé de chanter et cela fait maintenant environ 6 ans que j’ai démarré en tant qu’artiste sous le nom de Luisa Nicholls car avant je chantais dans des bars sur des covers et j’ai eu l’opportunité en 2008 de faire les premières parties de concerts de grands artistes.

2- Quel style musical as-tu choisi ? 

Le style musical que je suis actuellement en train d’exploiter est l’évolution du Pop-Latino, je fusionne du Pop-Latino avec du son urbain et des sons électroniques… une nouvelle ère écrite par Luisa Nicholls ! C’est une fusion musicale conservant toujours la Pop urbaine.

3- Quel est l’artiste qui t’inspire le plus ?

Shakira ! Je vais prendre sa place… Je serais la prochaine Shakira ! (Rires).

4- Parle-nous de ta nouvelle chanson « Quiero Tenerte » en collaboration avec Fuego.

« Quiero Tenerte » est une chanson que j’ai enregistré avec Fuego à Miami et j’ai eu l’opportunité de la présenter dans des concerts au public français. Nous avons enregistré le clip, la réponse fut très positive… c’est une nouvelle proposition musicale !

Luisa Nicholls Feat Fuego – Quiero Tenerte

Désormais, pour l’année prochaine, je compte confirmer ma présence en France avec la chanson intitulée « Bandido », c’est une proposition du nouveau genre musical, de l’évolution du Pop fusionnée avec du son urbain… vous allez adorer !

5- Quelle chanson décrit Luisa Nicholls ? 

C’est difficile d’en retenir qu’une seule puisque je me sens identifiée par de nombreuses chansons, beaucoup parlent d’amour et peuvent représenter ce que je suis en tant que personne… j’adore les « Rancheras » parce que j’adore les chevaux donc je me sens également identifiée… mais comme je disais, une seule chanson qui pourrait me représenter en tant que personne et artiste, je n’en ai pas.

6- Quel style vestimentaire aimes-tu porter durant tes shows ?

Un style très simple… je suis une artiste qui soigne son image mais ce n’est pas « ma » priorité. De nombreux artistes pensent uniquement à leur image, de leur vêtement… mais pour moi il y a d’autres priorités comme éduquer ma voix, me préparer en tant qu’artiste, me préparer à apprendre de la musique… je dirais que la simplicité me correspond.

7- Comment se déroule ton expérience en France ?

Très bonne, je suis très contente ! Je n’aurais jamais imaginé cela, on ne sait jamais d’avance dans quel pays on va rencontrer le succès et je ne pensais pas pouvoir le faire dans le continent européen et plus précisément en France mais ce fut un public qui m’a très bien adopté, un public qui a aimé ma musique, des personnes très chaleureuses… j’adore la culture française, j’adore tout ! Je suis tombée amoureuse de Lyon et Paris qui sont les uniques villes dont j’ai eu l’opportunité de connaître pour le moment. J’adore les français, ils me semblent divins ! Et j’adore aussi la Nutella ! (Rires).

Interview avec la chanteuse colombienne Luisa Nicholls

Luisa Nicholls lors de sa tournée 2015 en France

8- Si tu pouvais accomplir un de tes rêves, quel serait-il ?

Être l’artiste que je rêverais d’être.

9- Si tu devais retenir une de tes qualités, quelle serait-elle ?

Mon charisme !

10- Pourrais-tu nous décrire une de tes expériences personnelles qui a changé ta vie ? 

Cette expérience a forgé ma personnalité, ma trajectoire, tout ce que je suis. J’ai grandi sans mon papa, ma maman m’a eu très jeune, c’est une femme qui a toujours été un exemple de vie, une femme très combative, très travailleuse, ce fut mon exemple. J’ai été conditionnée dans cette vie pour me battre, d’aller de l’avant en suivant l’exemple de ma mère, de voir que je dois accomplir mes rêves, mes passions, de travailler dur pour ce que l’on désire… elle m’a très bien éduqué et m’a enseigné que dans la vie tout a un prix. J’ai beaucoup appris grâce à elle. C’est ce qui a le plus marqué ma vie mais de façon positive. Toutes les choses que nous croyons douloureuses et négatives doivent arriver pour ensuite vivre des choses nouvelles et positives.

11- Quels sont tes prochains projets ?

Il y a trois choses très importantes. Dans le registre musical, je prépare un featuring avec Papa London qui est une excellente personne, il y a beaucoup de feeling et j’ai hâte d’être avec lui sur scène car nous allons passer un très bon moment, j’adore son énergie, je remercie dieu pour m’avoir mis cette personne sur mon chemin. Nous venons avec de nouvelles chansons, je suis en featuring avec lui pour l’une de ses chansons et lui avec moi pour une de mes principales chansons : Bandido. Je pense que nous allons conquérir le monde entier mais allons d’abord nous focaliser sur la France car c’est le pays qui m’a ouvert les portes et me fait grandir en tant qu’artiste en me donnant cette opportunité. L’idée est d’ensuite de promouvoir ma musique dans les pays d’Amérique Latine (Pérou, Equateur, Chili, Bolivie, Venezuela…), toute l’Europe et aussi mon pays, la Colombie mais c’est plus difficile ! (Rires). Dans le domaine d’entrepreneuriat, j’aime les affaires, j’ai un Food Truck d’alimentation à Miami qui se nomme SexyDogs. Enfin, j’aimerais passer d’avantage de temps à pratiquer ma passion de cavalière car je suis passionnée par les chevaux.

12- Où te vois-tu dans 10 ans ? 

Dans 10 ans je me vois à genoux sur scène, avec des millions de personnes et je regarde le ciel. Je me suis fixé une période de 4 à 5 ans pour être la ou je rêve d’être et dans 10 ans j’espère avoir tout ce que je désire dans ma carrière, avoir fait tout ce que je voulais faire, enregistrer des chansons avec de nombreuses personnes… pour résumer, évoluer en tant que personne et artiste.

Pour recevoir toute l’actualité de Luisa Nicholls, devenez fan de sa page Facebook en cliquant ici ou sur son sur son compte Instagram en cliquant ici !

Recevez des offres exclusives