Don Omar, el Rey du Reggaeton

William Omar Landron Rivera est un chanteur, compositeur, producteur et acteur porto-ricain. Surnommé Don Omar, il est considéré comme el « Rey » du Reggaeton grâce à ses nombreux hits qui ont popularisé le genre en Amérique Latine et Espagne dans les années 2000.

Ses nombreux hits : Virtual Diva, Zumba, Dile, Dale, Danza Kuduro

Né en 1978 à San Juan (Porto-Rico), il commença à chanter et composer à 12 ans dans une église évangélique où il en devient même le pasteur. Avec le temps, il se passionne pour le Reggaeton qui est devenu populaire à Porto-Rico dans les années 90. Sa première apparition en public a été dans une discothèque en compagnie du Dj Eliel Lind Osorio. Il a ensuite collaboré pour des albums de Dj’s et producteurs connus comme Luny Tunes, Noriega et Dj Eric.

Son tournant a été en 2002 lorsque Tito El Bambino (du duo Hector y Tito) décide de collaborer avec lui pour composer des productions pour plusieurs chanteurs.

C’est en 2003 qu’il sort son premier album « The Last Don » qui s’est vendu à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde, disque de platine, meilleur album d’artiste révélation en 30 ans et son hit « Dale Don Dale » est devenu LA référence du registre Reggaeton.

Don Omar – Dale Don Dale (2003)

Don Omar – Dile (2004)

Don Omar – Pobre Diabla (2004)

En 2005, il collabore avec de nombreux artistes : Romeo Santos (Ella y Yo), David Bisbal (Como Olvidar), Tego Calderon (Los Bandoleros), Wisin y Yandel (My Space et Nadie Como Tu), Glory (La Traicionera) et Jennifer Lopez (Hold you Down).

Don Omar feat Romeo Santos – Ella y Yo (2005)

En 2006, il confirme avec son second album « King of Kings » qui sera l’album de Reggaeton le plus vendu au monde. Celui-ci fait référence à Dieu car Don Omar voulait le remercier pour tous ses succès (avec cet album il se considère le « Roi » du Reggaeton et Dieu le roi des rois d’où le nom « King of Kings »). Ses chansons Conteo, Salio El Sol et surtout Angelito se classent dans le top 10 de nombreux pays et ce dernier sera 1er aux USA (Billboard Latin Rhythm Radio).

Don Omar – Angelito (2006)

Don Omar – Salio El Sol (2006)

Don Omar – Conteo (2006)

 

En 2008, il crée son label « Orfanato Music Group » pour lancer de nouveaux talents. Des artistes comme Kendo Kaponi, Farruko, les dominicains Black Point, Chino y Nacho, Lapiz Conciente, le groupe de Bachata Marcy Place et le rappeur Rell sont passés par ce Label. Il sortira en 2009 un autre album IDon et son hit « Virtual Diva » se classe lui aussi en première position.

Don Omar – Virtual Diva (2009)

Actuellement, Don Omar est présent sur la scène internationale avec ses nombreux hits Latino qui sont de véritables succès. Danza Kuduro est n°1 dans de nombreux pays et son clip est l’un des plus visionnés sur Youtube (avec plus de 450 millions de vues).

Don Omar feat Lucenzo – Danza Kuduro (2010)

Don Omar – Hasta Abajo (2010)

Don Omar – Taboo (2011)

Don Omar feat Juan Magan – Ella No Sigue Modas (2012)

Juan Magan, créateur de l’Electro-Latino.

Puisqu’on le surnomme « El Rey », il se devait d’être présent dans l’un des meilleurs films d’action : « Fast & Furious » (4 et 5). Sa chanson reprise dans le n°4 est « Virtual Diva » et dans le n°5 c’est « Danza Kuduro ». Voici l’un de mes passages préférés de ce film qui se déroule à Rio de Janeiro, lorsque Don Omar et Tego Calderon découvrent leur cagnotte et vont peu après tout miser dans le jeu de la roulette. Don Omar le noir, Tego Calderon le Rouge, qui sera le gagnant ?

Fast and Furious 6 sortira au mois de Mai en France.

Que penses-tu de cet artiste et quel est ton hit préféré ? Dis-le nous en commentaire ! 😉

Tu as aimé cet article sur Don Omar ?
Partage-le sur Facebook et Twitter ! Merci.
Rejoignez-nous !